Skip to main content

Par ou commencer pour accéder au plan énergétique et développer sa clairvoyance ou autre perception subtile ?

1. Compétence humaine.

Beaucoup de personnes aujourd’hui connaissent le domaine de la spiritualité et des médecines/méthodes alternatives holistiques. Ce que peu de personne savent, c’est que chaque individu a la capacité de développer un 6ème sens. On appelle ça, les perceptions subtiles, l’accès aux plans énergétiques, la clairvoyance, la médiumnité, les intuitions, le clair-ressenti, la clair-audience, clair-sentience, etc. Tout le monde n’est pas logé à la même enseigne, cependant n’importe qui peut, avec du travail accéder à ses propres capacités subtiles.

Certaines personnes naissent même avec des capacités importantes, ce qui est très handicapant pour s’intégrer aux autres. l’enfance peut être alors une épreuve difficile car ils/elles se sentent « décalés » des autres, ne comprennent pas ce qu’ils/elles perçoivent et déclenche des complexes importants et sont de nature introvertie.

Il faut bien comprendre que ces capacités existent et que la science traditionnelle les ranges dans la case « des troubles ».  Elle va tenter, par des solutions thérapeutiques ou médicamenteuses de « normaliser » l’enfant. Il n’existe pas encore non plus d’école avec un cursus d’apprentissage pour stabiliser ces perceptions particulières. Je ne rentrerai pas, dans cet article, dans le détail de ce qu’est exactement ses perceptions du plan énergétique car c’est très très large et complexe à intégrer. Ça demanderai à être posé dans un bouquin entier ! (Il en existe déjà. Voir les livres de Christophe Allain par exemple). Tant que la société ne validera pas l’existence de ses capacités (peut être en a t-elle peur), peu de gens auront accès à ses capacités. Dès lors qu’il sera admis que cela existe, chacun pourra déployer sa conscience et faire de la place pour l’information universelle ! (J’en rêve).

Une personne d’âge adulte qui n’a pas, à priori, de prédisposition particulière, est tout à fait capable d’ »ouvrir son 3ème œil », «  d’entendre ses guides » ou encore de lire dans l’inconscient de quelqu’un.

2. Le plan énergétique c’est quoi, de l’énergie ?

Faisons un peu de physique quantique 😁 pour attirer votre attention et ouvrir votre curiosité et ne pas vous perdre en route. Vous êtes-vous déjà demandé ce qu’est la matière ? Grâce à la science on sait que la matière (l’âme à tier) est une organisation intelligente de molécules, qui sont une organisation intelligente d’atomes faits d’un noyau de nucléon (le nucléaire ça vous parle ? 😉) avec des électrons tournant autour (électrique). Si on zoom d’avantage, on observe des substances appelé quark. Et encore à une échelle plus petite, les scientifiques ont observé des phénomènes encore mal compris à une échelle appelé Plank. Pour faire simple, on découvre que tout est de énergie ! Et que évidement, il y a de l’intelligence là dedans. Comment ne pas l’admettre lorsqu’on observe tout ça.

Structure de la matière
Comment développer sa clairvoyance 1

 

L’intelligence derrière tout ça (mais c’est qui d’ailleurs celui là?) a mis en place un système énergétique en rotations permanence avec de l’information à l’intérieur pour créé la matière. Pour vous faire encore plus mal à la tête, certains astro-physiciens, comme Nassim Haramein, soutiennent la théorie des champs unifié : chaque particule existence de l’univers détient l’information de toutes les autres et de façon instantanée (!!). En gros, si on bouge la structure d’une particule dans un coin de l’univers, une particule à l’opposé de l’univers a l’info immédiatement. Ça pique la tête un peu là non ? 😱 En gros, tout est information et l’information universelle de tout ce qui existe est présente et accessible partout !

2.5 L’information universelle accessible partout !

Et donc… là ou je veux en venir, c’est que chaque être vivant peut, accéder à l’information universelle. Un clairvoyant laisse de la place en lui, en conscience, pour accueillir cette info. L’info qu’il recherche pour accéder à l’inconscient de quelqu’un est accessible sur le plan énergétique (donc de l’info brut. On pourrai dire en dehors de la matrice que modélise le mental). Je remarque que toute l’information que chacun  perçoit est automatiquement et mécaniquement déformé par le filtre de la personne qui canalise une information. C’est le filtre de l’être humain. Il composé de différents filtres comme, l’égo, le mental, la structure psychique et énergétique (comprenant les différents corps éthérés) et bien d’autres structures comme l’ADN. Et que donc l’information universelle est forcément déformé par l’interprétation de l’individu qui la canalise. Donc la clairvoyance parfaite n’existe pas.

Je ne rentrerai pas (parce que là c’est sur que je vous perdrai) dans les aspects « espace temps », « 3D; 4D; 5D », « les univers parallèles » et les « différents plans énergétiques », mais sachez que d’après ce que je perçois, l’être humain est EXTRÊMEMENT loin d’avoir compris le fonctionnement de l’univers.

3. L’être humain, un récepteur / émetteur d’informations

Nous sommes comme des postes radio branché sur des ondes. La qualité de la musique reçu par le poste radio dépend de la justesse avec laquelle on est sur la bonne fréquence. Pareil pour l’humain. Imaginez qu’avec les bons réglages, vous pourriez avoir l’info dont vous avez besoin à n’importe quel moment ! Le parasitage des ondes perçus par l’être humain correspond  plus à un problème de qualité d’antenne chez lui que des ondes même. C’est à dire qu’il doit apprendre à utiliser son poste radio, l’ajuster et le régler.

Ça ne peut se faire que par un apprentissage. C’est un travail sur la conscience qui doit se mettre en place. Un travail sur l’émotionnel, les blessures et traumas, sur le mental et le psychique. Un travail d’harmonisation magnétique personnel, comme un réalignement de différents corps pour structurer l’être accompli. Ça demande beaucoup de lâcher-prises; de ne pas poser d’attente; d’être patient; de s’exercer; de lacher pleiinnnnn de croyances; de travailler l’humilité par une stabilisation constante de l’égo. Tout un programme 😳

3.5 Donc l’être humain a un 6ème sens ?

Avec l’expérience que j’ai aujourd’hui, et pour avoir rencontré et travaillé avec d’autres clairvoyants, je suis convaincu qu’il est possible en réalité pour chaque individu qui le souhaite (mais faudra bosser le truc quand même) de développer ces capacités que certains qualifient de « divin ». Je suis convaincu que ce sont bien des capacités d’humain (!). Sinon aucun humain n’en aurait. Ou alors certains humain sont divins et d’autre pas. (Mouai..). J’emploie le mot divin sachant que certain.e.s d’entre vous entendront une résonance religieuse. ça n’est pas le cas. Il me semble que le divin n’a pas attendu les religions pour exister (à méditer 😉). Et que la science moderne est déjà archaïque pour les générations futurs qui auront fait d’autres découvertes (à méditer aussi 😁).

Comme je l’ai écrit plus haut, nos capacités intuitives peuvent se « fermer ». Et sur plusieurs générations à cause de l’empreinte adn. Celà peut expliquer pourquoi c’est plus facile pour certaines personnes « d’ouvrir leur 3ème œil » que pour d’autres.

4. La qualité de l’enseignement

Dans nos sociétés, à notre époque, on nous éduque pour que l’on soit sage, disponible pour travailler et que l’on pense comme on dit de penser. (J’exagère à peine). Il me semble qu’une éducation et une instruction a la qualité de ce que connaît l’éducateur ou le système qui l’éduque. Ce qui n’est pas connu, pas perçu, pas validé et pas expérimenté, ne peut être enseigné. C’est un manque, une carence. Qui peut prétendre avoir la connaissance de tous les métiers du monde. Personne. Nous avons tous du vide dans notre connaissance personnel. L’humilité peut se poser là. En gardant l’esprit ouverte, on peut accueillir différentes informations qui résonne vraie pour soi. Et ce qui est vrai pour soi ne l’est pas forcément pour les autres.

5. La qualité de l’éducation

Lles enfants ont souvent plus de perceptions subtiles que les adultes. Très vite, on apprend à l’enfant que pleurer c’est pas bien. La colère, pas bien. L’excitation jugé excessive, pas bien. Face à l’expression d’une émotion négative : « arrête de pleurer ! » comme si pleurer était dangereux pour la santé de l’enfant, ou du parent d’ailleurs. Exprimer une émotion négative est mal perçu. Vite, il faut stopper ça! Donc dans l’éducation, on va enfermer ses émotions à l’intérieur des enfants.

Même si on peut comprendre l’idée de ne pas se laisser polluer par une colère envahissante, « garder le contrôle de soi » ne fonctionne pas. Et ça n’a jamais fonctionné. Cela génère des maladies et des problèmes de santé important. Nos sociétés devrait reconsidérer nos émotions en les réintégrant à nouveau. Pourquoi et comment ?

6. Pourquoi ?

Le pourquoi est évident : retrouver de la santé et de la légèreté. Retrouver un esprit sein et clair, faire de la place à son univers personnel, son imaginaire à soi, et ses intuitions. Moins évident : éviter que les traumas s’installent. Car c’est autant de blocages qui handicapent l’individu. L’expression d’une émotion est un système d’évacuation naturelle qui permet de se libérer instantanément d’une énergie (ou d’une information), prise comme une agression ou un obstacle, par notre système de survis.

Je donne l’exemple des émotions pour illustrer avec vous un aspect bloquant notre clairvoyance naturelle. N’oublions pas qu’enfant, nous sommes influencé car nous sommes en construction ! Donc nous enregistrons ce qu’on nous enseigne. Et nous faisons pareil avec les générations suivantes, etc.

7. Comment ?

Par un système d’évacuation ou de libération émotionnel. Dans les écoles de pays étrangers, des salles de méditations sont mis en place. Le sport, qui est un défoulait efficace, pourrai prendre une plus grande place également. Des cours de « élever sa conscience », « apprendre le lâcher-prose » ou encore de « travailler ses ressentis » ouvrirai la voix de la clairvoyance pour tous.

Une rééducation sociétale serait donc judicieuse. Mais il me semble que ce n’est pas pour demain. Heureusement, nous avons des connaissances et des outils disponibles sur terre, comme les domaines du développement personnel et spirituel, fournis de beaucoup de lectures instructives. La difficulté est de savoir par ou commencer pour soi.

7. Par ou on commence ?

Avant de développer des intuitions, quand on débute, je vous recommande d’apprendre à gérer d’abord vos émotions. Puis trouver des méthodes pour apprendre à les gérer. Au passage, ici à Pleine-confiance, on vous propose les soins « lâcher prise émotionnel » et « libération émotionnelle » que vous pouvez trouver ici : https://pleine-confiance.fr/lacher-prise-burn-out/ et https://pleine-confiance.fr/soin-energetique-crise-dangoisse/ pour vous libérer des émotions négatives envahissantes sur un soin d’1 heure. Il existe également ce programme pour devenir un expert en gestion des émotions : https://pleine-confiance.fr/programme-eveil-spirituel/ . Rien de tel que de vivre le relâchement des émotions 👍. Vous trouverez également, d’autres méthodes bien sûr, mais aussi des lectures dans les rayons du développement personnel dans vos librairies et centres culturels.

Une fois les émotions stabilisées, on commence à s’intéresser à soi; à ses fonctionnement et ses blessures/traumas à résoudre. On commence à apprendre à se connaître et à identifier ce qui est dis harmonieux chez soi. Ce qui fait mal et ce qui bloque. Bref, ce qui demande à grandir et changer chez soi. L’idée est de trouver son pouvoir magnétique en tant qu’individu fonctionnel et de faire monter sa conscience. Nos séances de coachings accompagnent des milliers de personnes  : https://pleine-confiance.fr/estime-de-soi-coaching-de-linconscient/ et https://pleine-confiance.fr/confiance-en-soi-coaching-intuitif/ .

8. Un vrai travail de découverte de soi !

Pour trouver qui on est et pour quoi on est fait, il y’a une tonne de ressources ! Quelques exemples de thèmes et d’auteurs dans le désordre : « les accords toltèques »; lise bourreau; Eckart  Tolle; la technique PNL; Isabelle Padovani; la confiance en soi; des livres sur le potentiel personnel; ho’oponopono; etc… Je me rends compte en écrivant ses exemples de lectures qu’il est difficile de vous partager ce qui vous convient personnellement. Car oui c’est une démarche personnel et chaque cas est unique. A vous de voir ce qui vous parle.

L’idée est de vous comprendre avant tout et d’identifier vos blessures et traumas. Sachez qu’on les sous-estime tous. Une fois le « rapport à soi même » assaini et apaisé, on peut commencer à se déployer en tant qu’individu fonctionnel en quête d’ épanouissement personnel, dans le partage et la transmission si possible 😊. Assainir son rapport à soi. Son rapport à soi c’est son pouvoir magnétique personnel. Imaginez que si vous avez des blessures, votre magnétisme sera parasité et entrera en dissonance avec ce qui vous entoure ! Et que ce que la vie vous renvoie, ce sont des expériences merdiques ET répétitives (!). La répétition vous montre qu’il y a encore une part sombre (non reconnue et non résolue) qui est en vous. Et comme notre système profond est fait pour évoluer en permanence, on ne sortira pas de cette répétition tant qu’on aura pas compris à quel jeu on joue réellement. Et comme c’est souvent inconscient, c’est compliquer de tout comprendre seul. Les amis, les thérapeutes et la vie sont autant d’allier qui nous amène à évoluer puisse qu’ils mettent le doigt sur ce qui bloque chez nous.

9. Notre pouvoir magnétique

Comment développer sa clairvoyance 2
Notre pouvoir magnétisme, c’est quoi ? Ce n’est pas comme dans les Marvel. C’est son réel pouvoir personnel. C’est ce qu’on émane et rayonne de nous ! C’est vivre l’expression de soi dans l’épanouissement dans un monde d’expériences. Et être « soi » est une tâche très difficile pour l’humain. Son magnétisme, c’est ce que l’on vibre et renvoie au monde pour collaborer avec lui. C’est son rapport à la vie en tant que « celui ou celle que j’ai envie d’être ». La qualité harmonique de ce magnétisme dépend de la qualité des filtres personnels.  Ces filtres sont autant de blessures non résolus, de dénis et mensonges à soi même; de névroses présentes; de croyances personnelles, familiales et sociétales erronées qui nous laissent dans l’impuissance personnelle. L’attention portée sur ce qui est dysfonctionnel chez soi et une résolution de ses problématiques handicapantes, appelle le flux de la vie et la sensation de bonheur et de jouissance qui s’installent en soi en permanence.

10. Les racines et les feuilles

Même si ça n’est pas directement lié aux perceptions des plans subtiles, travailler sur son pouvoir magnétique permet d’appréhender avec humilité ses capacités d’accès au plan énergétique et de ne pas en faire n’importe quoi avec. Beaucoup de personnes veulent « ouvrir le haut » sans « travailler le bas ». En spiritualité on appelle l’énergie du haut les feuilles de l’arbre et l’énergie du bas, les racines. Je travaille personnellement les 2 en permanence. Pourquoi c’est important ? Pour stabiliser l’égo.

Et donc on peut, une fois qu’on se comprends mieux, s’intéresser au monde subtil, au plan énergétique. L’inverse amène mécaniquement à l’égo spirituel qui pense qui a réussi à se détacher de l’égo en étant l’être qui est derrière. C’est une stratégie qui met le voile ou le filtre du déni sur une impuissance non assumé de la personne. On se fait croire qu’on est puissant, doué, spécial, et qu’on est dans le partage, alors qu’en réalité on se sent impuissant et isolé du commun des mortel. J’ai déjà entendu ce genre de profil appeler les gens normaux les « gens 3D ». Car comme ils sont convaincu d’être spirituel, ils sont forcément en dehors de la 3D. Donc 4D voir 5D (en dehors de la dualité de l’expérience humaine). Ce qui est peu probable bien évidement. Donc pour éviter de « percher »  dans le cosmos spirituelles, pas le choix, il faut stabiliser l’égo en prenant en considération tous ce qui est défaillant chez lui et en les résolvant concrètement.

Vous trouverez un tas de lectures sur le monde spirituel mais peu donnent des méthodes pratiques pour s’exercer concrètement à accéder au plan énergétique. Et c’est en exerçant le psychique à se connecter au subtil et donc en pratiquant, qu’on obtient des résultats. Il m’a fallu 2 ans pour sentir que j’avais réellement développé de la clairvoyance. et ça continue à progresser tranquillement. Comme c’est mon métier et que je travaille sur les gens tous les jours, mes intuitions continue de grandir. Quand elles stagnent c’est que je rencontre un blocages que je dois résoudre (l’énergie du bas, les racines, l’égo). En gros, le plus judicieux c’est de travailler « le bas » puis « le haut » puis « le bas » puis « le haut », etc.

Comment développer concrètement sa clairvoyance ou autres perceptions subtiles :
– Mon programme : https://pleine-confiance.fr/developper-sa-clairvoyance/ pour nettoyer les blocages empêchant l’accès à votre psychique et mental, au plan énergétique.
– Dans certains ateliers Pleine-confiance avec un travail de groupe.
– Des stages en géobiologie pour toucher à l’énergétique et au magnétisme.
– Le Reiki pour toucher à l’énergétique (égrégore puissant)
– Des lectures sur la clairvoyance disponibles dans certaines librairies (mais que je n’ai pas lu. J’en parle ici pare que je sais que ça existe).
– Travailler avec des clairvoyants qui proposent de développer vos perceptions subtiles.

 

Voir ma vidéo ou je donne des conseils avec exercices pratiques : Conseil pratique pour accéder au plan énergétique et travailler ses perceptions subtiles
https://youtu.be/MaPeAVN7Rxg

Mickaël Martin

Par Mickaël Martin

Thérapeute énergéticien | coach intuitif | clairvoyant

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Call Now Button